• Accueil
  • Qui suis-je ?
  • Ma Wishlist
  • Ma PAL
  • Mes Chroniques
  • Actualité
  • Challenges
  • TAG
  • Articles en vrac
  • vendredi 27 novembre 2015

    Le Vent des Lumières

    Auteur : Lynda Guillemaud
    Tomes : 1
    Parution originale : 2015
    Genre : Historique
    Langue originale : Français

    Synopsis : Bretagne, 1778. Pour échapper à la vie monotone que sa mère lui destine, une jeune aristocrate s'enfuit, déguisée en garçon, à bord d'un bateau de commerce, alors que la France vient de s'engager dans la guerre d'indépendance américaine. Sa rencontre avec le duc de Flogeac, riche armateur bordelais qui s'éprend d'elle, va changer sa vie.
    De Lorient à Versailles, en passant par Saint-Domingue et Bordeaux, Eléonore va côtoyer Louis XVI et Beaumarchais, rencontrer Condorcet, Olympe de Gouges, Calonne, Vergennes, La Fayette...
    Elle devra lutter, parfois contre elle-même, pour garder son indépendance dans un siècle où les femmes n'ont pas encore droit de cité, alors que les dernières lueurs du siècle des Lumières annoncent la Révolution française.

    Contexte de lecture : Un nouveau partenariat, j'ai pris contact avec l'auteur car elle recherchait des blogueurs pour chroniquer son texte, exercice auquel je me suis prêté avec plaisir ! Je la remercie pour sa confiance et, surtout, pour sa patience puisque, suite à de nombreux contretemps, j'ai mis beaucoup plus longtemps que prévu pour publier cette chronique...

    Mon avis : Le Vent des Lumières est un texte historique - à savoir qui se propose de créer une intrigue fictionnelle, avec des personnages fictifs ou non, dans un contexte historique réel - dont l'action se déroule peu avant la Révolution Française. Éléonore est une jeune femme intrépide qui rêve d'aventures et, surtout, d'Amérique. Initiée dès son enfance à des lectures inspirées grâce à son père, elle est très intelligente et réfléchie, et cherche à s'affranchir de sa condition de femme : c'est ce qui la pousse à s'embarquer en tant que moussaillon sur un bâtiment en partance pour l'Amérique. Elle y fait la rencontre de celui qu'elle épousera. Éléonore est un personnage très attachant : très rêveuse et ambitieuse, elle nous entraîne dans son sillage, et l'on se plaît à imaginer, à ses côtés, de longues traversées vers des territoires lointains. Son histoire est intéressante, car elle se rebelle contre la société qui veut la marier dès qu'elle en a l'âge, contre son gré. Elle fuit sa condition pour vivre comme elle l'entend. Elle est la liberté incarnée : elle refuse de se laisser enfermer dans le carcan de la société ou celui du mariage ; même devenue épouse, elle reste libre et gère ses affaires comme elle l'entend. J'aimerais avoir autant de caractère et de cran !
    Le contexte historique est amené par de nombreuses références, des parenthèses ou au contraire des passages intégrés à l'histoire voire qui l'influencent complètement, et qui permettent de situer l'époque, les événements, les personnages réels ou non - Éléonore fait notamment la connaissance de Beaumarchais ou encore de Louis XVI. J'ai adoré voyager aux côtés de toutes ces personnalités, découvrir l'ambiance de l'époque, toutefois je suis assez partagée concernant la manière dont les références sont amenées : si elles sont très intéressantes et, sans aucun doute, utiles, je les ai parfois trouvées un peu lourdes et difficiles à intégrer. Elles m'ont aussi à plusieurs reprises paru un peu incongrues et déplacées par rapport au texte : j'ai parfois eu l'impression d'être passée d'un texte narratif à un essai d'histoire, et c'était quelquefois un peu dérangeant... Mais, il n'est pas impossible que ce soit dû au fait que le texte historique n'est pas du tout mon genre de prédilection !
    Au-delà de ces considérations, le style est fluide et agréable, on prend plaisir à tourner les pages et à découvrir l'histoire qui se déroule. Mais, certaines explications - notamment concernant la marine ou le contexte politique dont les personnages parlent de manière très régulière - m'ont semblé très compliquées et je n'ai pas toujours réussi à tout suivre : pour une lectrice comme moi, qui n'y connaît rien en bateau ou en commerce maritime, c'était tout simplement comme du chinois, et je me suis donc parfois perdue dans le texte. J'ai eu beaucoup de mal à suivre les allégeances politiques, notamment, pourtant très importantes - je précise tout de même que je suis une véritable quiche en politique, et que le problème ne vient sans doute pas du texte, mais bien de mes compétences dans le domaine ! Ceci dit, point très positif, cela ne m'a pas du tout empêché d'apprécier ma lecture ce qui, à mon avis, témoigne plutôt bien de la qualité du style et de l'histoire.
    Les personnages sont bien construits, intéressants, leurs histoires très intéressantes - et les histoires d'amour très touchantes. Certains ont réellement existé et ont été utilisés par l'auteur - je pense notamment au Roi ou à Beaumarchais qui tiennent des rôles très importants. J'ai trouvé cela appréciable ; tout d'abord, évidemment, pour la crédibilité du contexte, mais aussi parce que j'ai trouvé intéressant de voir évoluer certains grands noms comme eux. On peut ainsi se rapprocher aisément du contexte dépeint par l'auteur. J'ai été ravie d'en apprendre plus sur cette période, de découvrir ce qu'était la vie à cette époque, etc. L'intrigue est bien menée, même si, parfois, l'on n'entend plus parler d'un personnage ou d'un événement pendant une centaine de pages, on en vient presque à l'oublier et, d'un coup, il revient ! Ca fait un peu bizarre parfois, mais heureusement ce n'est pas choquant ! On est même parfois content de retrouver un personnage ou d'avoir plus d'informations sur ce qui s'est passé précédemment.
    J'ai, en revanche, un grand regret quant à l'histoire : c'est la fin. J'ai trouvé dommage que l'auteur choisisse de s'arrêter aussi tôt dans la période ; pas de spoilers, je ne vous en dis pas trop, mais globalement, j'aurais aimé que ça aille un peu plus loin... J'ai eu une impression de frustration, pour moi il manque quelque chose. Même si, considérant le choix qui a été fait, la fin est appréciable et laisse les portes ouvertes à l'imagination du lecteur - et pourquoi pas à une suite ? Héhéhé, je prends sans doute mes rêves pour une réalité ! (Edit : après confirmation de l'auteur, il semblerait qu'elle souhaite effectivement écrire la suite, voilà donc une bonne nouvelle !)

    En résumé : Le Vent des Lumières est un très bon livre : j'ai adoré l'histoire, les personnages, l'intrigue. J'ai voyagé au fil des pages dans la période de la Révolution Française, aux côtés de personnalités réelles ou non, mais toujours attachantes. Le roman historique est loin d'être mon genre de prédilection, j'ai donc été très souvent perdue face aux descriptions historiques - notamment politiques - mais je suis ravie d'avoir pu découvrir ce genre grâce à ce texte. Je pense même continuer sur ma lancée pour en lire d'autres !

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire